Sélectionner une page

Praia de Campeche, une de mes plages préférées !

LIFE IS A BEACH…

Cette fois, j’ai voulu visiter un peu plus que d’habitude, j’ai pour cela demandé de l’aide à mes contacts facebook …bonne idée !

Ceux qui me suivent sur Facebook, en tous cas sur ma page fan, voient souvent le message suivant : « je suis ici, qu’y a t-il a faire dans le coin » …et j’ai en général de nombreuses réponses. Mais je n’en n’ai jamais autant reçu que quand j’ai demandé aux brésiliens de me conseiller un bel endroit a visiter dans leur immense pays. Il a été difficile de choisir l’endroit exact où passer la semaine, et j’ai pris la solution de facilité en retournant a Florianopolis, puisque mon ami Rafael m’y accueille …et je ne regrette pas car j’ai cette fois été un peu plus actif que d’habitude, en suivant Muriel et Thiago, deux amis qui m’ont proposé une petite excursion de 2h …

Bon, d’un côté, deux heures, c’est pas énorme et je vais pouvoir m’en sortir malgré mon addiction à la nicotine…que j’ai bien regretté ce jour là ! J’avoue, c’était dur, et  au milieu de la ballade je me suis demandé ce que je faisais la et pourquoi ne pas être allé directement sur une plage accessible en voiture !? …Mais après une petite heure de montée, les paysages aperçus, j’ai bien compris que je n’aurai jamais pu voir ça si j’avais choisi la solution de facilité. Et quand enfin nous avons rejoins la plage « Lagonhia do leste », le fait d’avoir « souffert » pour arriver là a sans doute décupler ma satisfaction, et il est vrai que si j’etais arrivé là « facilement », j’aurai peut-être moins prete attention a la beauté sauvage de ce site !

Vers la fin du périple, j’étais vraiment fatigué, et les 2h s’étaient gentiment transformées en 3h, et je pensais qu’il fallait marcher 3 heures en sens inverse pour revenir…mon portugais étant aussi mauvais que l’anglais de mes nouveaux amis, la communication était parfois difficile, et il y a eu un malentendu quand ils m’ont expliqué qu’après la plage, il fallait marcher encore une heure pour aller à un autre endroit ! J’avoue avoir pensé à faire demi-tour avant que mes jambes ne lâchent 😉 !  Mais ils m’expliquaient en fait que l’on pouvait rejoindre la route en moins d’une heure de l’autre coté …Je ne suis pas sûr qu’ils aient compris le malentendu mais j’espère qu’en le lisant ici, ça expliquera ma « panique » alors qu’ils m’expliquaient que le retour serait beaucoup plus court.

THANK YOU SO MUCH GUYS !!!

MAIN REASONS TO VISIT FLORIANOPOLIS :

No crowded beaches...

No crowded beaches...

No high buildings to destroy nature...

No high buildings to destroy nature...

A perfect place to be !

A perfect place to be !

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial